Le « Belgium effect » de Culinaria

Lors de l’édition 2014, en voyant les photos et les commentaires, je me l’étais promis: pour 2015, j’y serai! Et voilà! Sitôt les places en vente, j’ai réservé!  J’ai un peu tardé à mettre cet article en ligne mais les semaines sont un peu chargées en ce moment. Je vous partage  aujourd’hui seulement ma découverte de l’édition Culinaria 2015 et son « Belgium effect ».

Culinaria, c’est donc le festival des amoureux de la gastronomie!

Lors de cette édition 2015, les organisateurs avaient choisi comme thème le « Belgium effect » en mettant à l’honneur la Belgique et en invitant les chefs présents à cuisiner tout en mettant en évidence notre gastronomie avec une note de « belgitude ».

L’événement se déroulait sur le site de Tours et Taxis du 7 au 11 mai.

Plusieurs chefs étoilés et de jeunes chefs proposaient deux menus, au choix. Nous y sommes allés le jeudi soir, et nous avions choisi le menu 1.

Mais avant d’entamer ce menu et pour débuter la soirée, un apéritif « bistronomique » était proposé par Leffe. En choisissant votre Leffe, pour nous la Ruby, vous receviez deux mises en bouche, spécialement réalisées pour être en accord parfait avec les saveurs de la bière choisie. La soirée s’annonçait bien! Car les mises en bouche proposées étaient délicieuses et subtilement choisies pour mettre en évidence mets et boisson.

20150507_185917

Comme nous sommes arrivés tôt, nous avons pu nous inscrire à un atelier culinaire parmi les trois au programme de ce soir. Nous avons choisi celui de la maison Petrossian qui nous a permis de découvrir et déguster certains produits qui ont fait la renommée de cette maison fondée à Paris en 1920, comme le caviar bien entendu, mais aussi le saumon, le caviar séché pour « épicer » vos plats ou cocktails, mais également le tarama au corail d’oursin, un véritable coup de coeur!

20150507_193127 20150507_193059

L’atelier terminé,nous nous sommes dirigés vers le stand des « Young Chefs » de San Pellegrino, pour déguster deux mises en bouches présentées par de jeunes chefs ayant participé à la finale du concours San Pellegrino Benelux.

20150507_221538 20150507_221515                                                                                 Après ce réveil de nos papilles, nous avons véritablement entamé le menu 1. Le concept de Culinaria: vous allez vous servir dans les stands numérotés, dans le bon ordre ou pas, et vous vous installez dans un espace « tables » aux couleurs de la Belgique!

Damien Bouchéry et Bénédicte Banduelle du Bouchéry ont commencé en nous  présentant un poisson de pêche durable de la mer du Nord, accompagné de carottes de Stéphane Langlune, maraîcher à Jurbise et d’un jus de colza biologique de la ferme « Hof ter Vrijlegem », servi avec un château de La Roche, Sauvignon de Touraine 2014.

20150507_205330

Surprise ensuite pour l’originalité du plat de Vilhjalmur Sigurdarson du Souvenir à Ypres qui nous a préparé un chou pointu cuit dans un bouillon de chou, accompagné d’un vin blanc d’Anjou – 2013. Nous avons trouvé ce plat, végétarien, tout en finesse et en originalité. Cela nous a donné l’envie d’aller faire un tour dans son restaurant.

20150507_204350

Clément Petitjean de la Grappe d’Or nous a ensuite concocté une mozzarella d’Ardenne fumée, crème d’asperges blanches, vinaigrette de fruit de la passion et coriandre. En accompagnement, un muscadet Côtes de Grandlieu 2013, domaine du Haut-Bourg « Le Pavillon »: un plat très frais, mêlant la douceur de la mozzarella et l’acidité du fruit de la passion avec délicatesse.

20150507_203244

 

Et puis, les deux coups de coeur! Le premier: le lard de « Porc des Prairies d’Ardenne », foie gras poêlé, risotto d’épeautre et céleri au jambon de sanglier, émulsion de pomme de terre au balsamique et soja du chef Mario Elias du Cor de chasse. Une explosion de saveurs accompagnée d’un Touraine Gamay 2013 – Domaine de la Charmoise (H. Marionnet).

20150507_211108

Le second coup de coeur pour Kobe Dersramaults de In the Wulf et sa « Kerremelkstampers », pomme de terre cuite en croûte de sel et de cendres, œufs de harengs, herbes et fleurs du jour: un délice finement épicé. Nous avons adoré et très envie d’aller faire un tour dans ce restaurant.

20150507_201742

20150507_201521

Le premier dessert, de Julien Burlat du Dôme à Anvers, un riz au lait à la rhubarbe, crème de citron, meringue au safran et au cresson nous a séduits par son mélange acidulé et sucré.

20150507_213239

Le second, accompagné d’un Nespresso, était préparé par Jean-Philippe Darcis : un financier aux amandes, accompagné de sirop de Liège, « un cuberdon en trompe-l’oeil », un spéculoos belge au chocolat Valrhona et un chocolat Valrhona au speculoos. De quoi finir ce menu en beauté…

20150507_215313

Pour terminer la soirée, nous avons assité à un workshop « café » de la maison Corica à Bruxelles, et dégusté, bien entendu, un incroyable café préparé à l’ancienne. Une merveille!

20150507_222007

Pour notre part, nous avons été séduits par cette expérience Culinaria qui permet de nombreuses découvertes culinaires.

Et vous? Si oui, nous nous croiserons sans doute pour la prochaine édition!

J’ai découvert … Stan@ à Ville-sur-Haine

Enfin, je triche un peu… Je devrais dire: j’ai redécouvert car deuxième visite pour nous chez Stan@ à Ville-sur-Haine mais quand on aime, on ne compte pas, c’est bien connu!

Stan@, c’est l’aventure débutée voilà maintenant quelques années par Stéphanie et Lény, des épicuriens, passionnés de gastronomie.

Ensemble, ils ont réussi le pari de créer  leur table d’hôtes et le moins que l’on puisse dire, c’est que le défi est relevé haut la main!

Ouverte deux samedis par mois, la table d’hôtes peut acceuillir une douzaine de personnes pour un souper en amoureux, entre amis, un repas de famille…

Stéphanie, aux fourneaux, propose une cuisine originale composée de produits frais et de saison.

Ici, ni menu, ni carte… juste un tableau et une liste d’ingrédients mettant vos papilles en éveil…

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici un exemple: noix de Saint-Jacques d’Erquy – topinambour – beurre noisettes.

Et,  vous découvrez et dégustez ceci:

Ou encore: revette Obsiblue, bisque, Pata Negra, Lomo.

 

Tout le plaisir restant dans la découverte et la dégustation, je n’en montrerai pas plus!

Un régal! Une explosion de saveurs tout en créativité!

Tous les plats sont dignes d’un grand restaurant avec une ambiance beaucoup plus décontractée et du côté des vins, de belles découvertes choisies avec soin par Lény pour être en harmonie avec les mets.

Que dire d’autre? Et bien que nous avons déjà réservé pour une troisième fois! Quand je vous le disais, que quand on aimait on ne comptait pas! Seul bémol, il faudra attendre encore quelques mois car le succès oblige et les places sont rares!  Qu’importe, nous serons patients!

Je ne peux donc que vous conseiller cet endroit. Vous verrez, vous ne serez pas déçus et de plus, l’accueil y est super sympathique!

Envie d’en savoir plus:

le blog de Stan@

Stan@ sur Facebook

 

 

 

 

Un restaurant italien hors du commun: Saporizia à Anderlues

Conseillé par une collègue, il y avait déjà pas mal de temps que j’avais envie de découvrir ce restaurant italien, situé à Anderlues.

Une soirée libre ce vendredi et nous nous lançons ! Et bien, cette découverte fut à la hauteur de nos attentes: une agréable et surprenante surprise!

De la réservation téléphonique à l’addition, en passant par la sympathie et la bonne humeur des serveurs, l’accueil y est chaleureux et sympathique. La visite à table de la cuisinière, le verre offert par la maison, sont des petites attentions qui mettent à l’aise et donnent le sourire.

Le décor est sobre, moderne et fonctionnel. La cerise sur le gâteau, la cuisine se trouve dans la salle: vous pouvez donc déguster tout en regardant l’équipe oeuvrer à la réalisation de vos plats, et ce, pour votre plus grand plaisir.

« Oui mais la carte? », me direz-vous. Ici, pas de carte, le concept de Saporizia étant de travailler avec un tableau de suggestions.  Les propositions changent de cette manière au gré des saisons, de l’arrivage de produits frais, des envies ou de l’humeur de « Zia », la cuisinière. Pour vous illustrer tout cela, voici le tableau proposé ce vendredi.

20150320_190646

Ca vous tente? Le plus difficile, finalement, c’est de choisir!  Nous avons résolu le problème en commandant chacun un plat différent pour pouvoir goûter!

Après l’apéro, « Zia » nous fait découvrir des plats aux saveurs d’Italie cuisinés devant vous! Un vrai voyage gustatif, du début à la fin!

20150320_191020 20150320_193828 20150320_193852 20150320_202220 20150320_210828

Les vins, eux, sont sélectionnés avec soin. La carte, bien achalandée et variée, propose une belle sélection avec un excellent rapport qualité-prix.

Bref, ce restaurant italien pas comme les autres est un véritable coup de coeur, un vrai régal! Une certitude: nous y retournerons!

Plus d’infos ici:

www.saporizia.be

https://www.facebook.com/Saporizia?fref=ts